Appels à projets et candidatures

Détail de l'appel

Programme "Doctorat International" / Appel à projets "Thèses en partenariat international sur destinations ciblées" 2018
publié le 10 décembre 2017


Le présent appel est ouvert à l’ensemble des champs scientifiques des 9 écoles doctorales de Bordeaux.  Il s’adresse aux directeurs de thèse (habilités à la date de dépôt) souhaitant proposer des projets de thèse s’inscrivant dans le cadre d’une coopération internationale (cotutelle ou codirection) dont le démarrage est prévu à la rentrée 2018-2019.

Avec l’objectif de structurer les réseaux et partenariats internationaux du site, les projets devront être déposés en partenariat avec l’une des destinations ciblées pour 2018 (cf. Liste des destinations). Le projet devra être codirigé par un EC-C rattaché à un programme doctoral dans l’université partenaire et autorisé à diriger une thèse conformément à la règlementation locale. Il est de la responsabilité du codirecteur de s’assurer auprès de son université qu’il remplit cette condition avant le dépôt du dossier.


Modalités

Condition de cofinancement

Le schéma de réciprocité 1-1 est privilégié cette année avec l’engagement du partenaire international à soutenir une seconde thèse dans l’année N ou N+1 dans la même discipline ou toute autre discipline.


Supports pour la rentrée 2018

Au minimum 8 contrats doctoraux (36 mois) seront mis au concours cette année. Le salaire proposé est conditionné à la réalisation de l’activité recherche ainsi que d’une activité complémentaire hors enseignement et d’une mobilité internationale obligatoire conformément au partenariat international noué dans le cadre du projet. La mise en place de cotutelles de thèse est encouragée.


Dépôt des dossiers

Les directeurs de thèse désireux de présenter un projet sont invités à répondre à cet appel en déposant un dossier et les annexes obligatoires auprès du collège des écoles doctorales au plus tard le 05/02/2018.


Les dossiers de candidature devront obligatoirement être signés par:

Section D du dossier :

      • Le directeur de thèse (Bordeaux) et le codirecteur bordelais le cas échéant
  • Le codirecteur de thèse (Université partenaire)
  • Le directeur d’unité
  • Dans le cadre d’un laboratoire international :

-          le responsable scientifique bordelais,

-          le directeur du laboratoire si différent.

Annexe 1 :

  • Le service responsable dans l’établissement partenaire du cofinancement provisionné


 Cas d’inéligibilité 

Un porteur ne peut figurer dans plusieurs dossiers de candidatures, même en qualité de codirecteur ou co-encadrant.

Un porteur ayant déjà obtenu un financement dans le cadre d’un précédent appel ne peut recandidater sur la durée de la thèse dont il bénéficie déjà.

Les candidatures incomplètes ou ne répondant pas aux critères d’éligibilité ne seront pas évaluées.

Il est rappelé que sont automatiquement inéligibles :

-      Les dossiers incomplets

-  Les dossiers n’affichant aucune contrepartie du partenaire (Annexe 1)

-     Les dossiers pour lesquels le porteur (et codirecteurs éventuels) ne sont pas autorisés par l’ED à diriger une thèse

-     Les dossiers pour lesquels le co-porteur (partenaire) n’est pas autorisé par son établissement à diriger une thèse

-   Les dossiers proposant une collaboration avec un établissement ne figurant pas dans la liste des destinations éligibles (c-a-d est exclu tout établissement en dehors des destinations prioritaires ou établissements partenaires des laboratoires internationaux).


Sélection


Les projets seront évalués sur la base des critères suivants :

  • La qualité du sujet (domaine de recherche, originalité du projet, réputation de l’environnement, reconnaissance internationale des équipes de recherche…)
  • La nature du partenariat, son niveau d’institutionnalisation, l’antériorité de la relation, l’amorçage de coopérations plus larges
  • L’ouverture internationale du projet

o   Par la présence partagée et équilibrée du doctorant entre les deux établissements (obligatoire) ;

o   Par la formalisation de cotutelles dès lors que le cadre règlementaire le permet ;

o   Par la participation du doctorant à des évènements internationaux tout au long de la thèse.

  • L’excellence du candidat (excellence académique et scientifique, motivation, niveau d’anglais, …)
  • L’engagement du partenaire à contribuer à la relation partenariale avec le soutien d’une seconde thèse à moyen terme (au plus tard au démarrage de l’année universitaire 2018-19).